Hopare est un artiste complet qui mêle abstraction et figuration dans une dynamique faisant resurgir les souvenirs du futurisme italien du début du XXe siècle. La modernité, la vitesse, le mouvement, l’homme nouveau, ses rapports avec la ville, une énergie vitale tout simplement, semblent animer les œuvres de ce jeune graffeur. Les lanières de couleurs s’entrelacent pour faire surgir les formes et les visages de leur support. Hopare voyage et avance avec sa « roue » caractéristique et il nous permet de le suivre sur cette route empreinte de poésie et de magie, dans son univers coloré et organique qui tranche avec la grisaille quotidienne des rues où elle prend place.

Ses portraits sont particulièrement touchant grâce à cette technique particulière de fins « rubans de soie » délimités par des « fils de nylon » noir et un maximum de détails. Les couleurs sont vaporeuses et aériennes, elles se soumettent au mouvement de la ligne, ligne et structure si importante dans le graffiti. C’est aussi cette linéarité souple qui donne ce cachet particulier au travail d’Hopare, une sensibilité à l’autre qui permet de s’identifier au modèle atemporel représenté.

Texte de Catherine Martin Fauconnier – Docteur en Histoire de l’art, Enseignant-Chercheur à l’ISFEC.

#UE2 – Hopare a participé au festival Underground Effect 2 à La Défense, le 20 septembre 2016.

website : hopare / facebook : hoparealexandre hopare / instagram : @hopare1

Crédit photos : ©YAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA BOUTIQUE EN LIGNE N'EST PAS CRÉÉE. SEULS SONT VISIBLES DES TESTS. MERCI. Ignorer